Comment choisir et entretenir son soutien gorge ?

Comment choisir son soutien-gorge ?

Le soutien-gorge est un accessoire indispensable qui rend vos tenues irréprochables. De ce fait, il est indispensable de le choisir à bonne taille et pas trop lâche. Il existe, sur le marché, un panel richement diversifié de soutiens-gorge qui se font concurrence. Face à cette grande disponibilité, il peut paraître bien complexe de faire le meilleur choix. Cependant, grâce à de petites astuces pratiques, vous pourrez y arriver.

À quoi correspond le bonnet ?

Le soutien-gorge est l’un des éléments principaux de la lingerie féminine. Son choix est subordonné à des critères spécifiques dont la taille de bonnet. Si vous ignorez à quoi ce dernier élément fait référence, notez que celui-ci correspond à la mesure différentielle entre votre tour de dos et celui de votre poitrine.

Le bonnet est classé suivant la mensuration de B à F. Si la différence entre les deux paramètres susmentionnés est de 15 centimètres, vous faites un bonnet B. Une différence de 17 centimètres équivaut à un bonnet C, tandis qu’un différentiel de 19 centimètres correspond à un bonnet D. Si après le calcul vous obtenez une différence de 21 centimètres, c’est que vous avez un bonnet E. Notez que 23 centimètres de différence correspond à un bonnet F.

Prendre en compte la profondeur de votre bonnet pour choisir votre soutien-gorge vous permet de savoir si la taille que vous choisissez est bien celle qui vous convient. Il va sans dire que le volume de votre poitrine peut changer avec le temps. Prenez donc le temps de toujours vérifier avant de choisir votre soutien.

Outre la taille du bonnet, il est vivement conseillé de prioriser des formes de soutien-gorge adaptées à la silhouette de votre poitrine. Il existe sur le marché une panoplie de modèles qui sauront répondre à ce besoin. Pour plus de sureté, vous pouvez toutefois recueillir l’avis des spécialistes en matière de lingeries.

Comment enlever un soutien-gorge sans l’abîmer ?

Enlever son soutien-gorge semble à priori une opération simple et rapide. Cependant, il faut un minimum de savoir-faire et d’habileté pour y arriver sans abîmer le vêtement. Avant tout, il est important de chercher à comprendre le mécanisme par lequel le soutien-gorge se ferme. De façon courante, ce mécanisme de fermeture est composé de deux sangles. L’un disposant d’oreillettes auxquelles s’accrochent les crochets de l’autre. C’est sur ce système que le tout se joue.

Pour dégrafer un soutien-gorge sans l’abîmer, vous devez commencer à identifier les deux côtés à pincer. Une fois l’identification faite, il vous suffit d’engager les deux côtés simultanément en vue de soustraire les crochets des oreillettes. Il faut savoir que le marché de la lingerie propose une gamme assez variée en termes de forme de soutiens-gorge. D’une manière ou d’une autre, quelle que soit la forme du vêtement, ils se dégraferont de la même manière.

Une fois les agrafes enlevées, retirez vos bras en prenant soin de tenir le soutien par l’espace entre les deux parties. Cela vous permet de ne pas salir votre sous-vêtement en l’enlevant. Par ailleurs, vous devez veiller à ne pas trop appuyer sur le bonnet de votre soutien-gorge pour éviter de l’affaisser.

Comment ranger un soutien-gorge ?

Contrairement aux vieilles habitudes, le rangement d’un soutien-gorge ne se résume pas au simple fait de l’enlever et de le jeter dans un tiroir. Cette pratique est dangereuse pour l’état de votre sous-vêtement. Pour éviter d’abîmer ce dernier lors du rangement, vous devez prévoir un tiroir disposant de plusieurs séparateurs. Cela vous permettra de mettre le minimum de soutiens-gorge dans chaque case de rangement.

Pour y arriver, il vous suffit de mouler les soutiens les uns dans les autres. Vous vous demandez certainement comment cela peut être possible. Commencez par poser un premier soutien au fond du casier, puis placez-en un second et ainsi de suite, jusqu’à ne plus disposer d’espace. Faites-en de même pour le reste des casiers. Il est fortement déconseillé de plier ou d’empiler les soutiens moulés ayant de la mousse ou un rembourrage au niveau du bonnet.

Comment nettoyer et entretenir ses soutiens-gorge ?

Le lavage et l’entretien des soutiens-gorge sont des opérations subtiles qui requièrent un maximum d’attention. Il est tout d’abord préférable de procéder à un lavage à main plutôt que d’opter pour ma machine. Cette façon de faire est idéale pour garder l’élasticité et la forme de votre sous-vêtement. En outre, il est recommandé de faire le lavage avec de l’eau tiède et une lessive peu agressive.

Avant de procéder au lavage, laissez le soutien trempé dans l’eau pendant un court moment. Évitez surtout de mettre de trop de force lors du frottement. Si vous faites un entretien à la machine, prenez le soin de désagrafer et de mettre le soutien dans un filet de lavage. Cela vous évitera les éventuelles situations désagréables.

Retour haut de page